• Jours Heures Mins Secs

    Avant les jeux olympiques d'été 2020

  • Jours Heures Mins Secs

    Avant les jeux paralympiques d'été 2020

Labels Grand INSEP

Réflexions Sport boucle son année 2018

-A A +A

Quelques mois après son numéro de l’été, Réflexions Sport clôture l’année 2018 et vous propose de vous accompagner vers les fêtes avec une nouvelle fournée d’articles autour du management, de la recherche aérodynamique, des sensations et de l’olympisme.

Tout vient à point à qui sait attendre. Cela reste un poncif entendu mille fois mais un poncif n’énonce pas moins une certaine vérité, aussi éculée soit elle. À bientôt 7 ans, le Réflexions Sport automnal s’est fait désirer telle une diva qui attend le dernier moment pour sortir en pleine lumière et attirer sur elle tous les regards de l’assistance, ou une vigne qui capte les derniers rayons du soleil pour gorger son raisin de sucre et de saveur. Si rien n’assure que la cuvée 21 de la revue sera un cru exceptionnel, il est une chose qui est certaine : cette cuvée saura fait honneur à la table de la performance et même apporter un peu de surprise par des accords inédits.

L’entreprise s’invite

Car Réflexions Sport aspire à demeurer en mouvement par la variété de ses auteurs et par les thèmes qu’il aborde. Pour la première de son histoire, il s’aventure sur un nouveau territoire en allant s’intéresser au management. En effet, le sport a particulièrement évolué ses dernières années avec la multiplication des projets de performance. Dans un souci d’optimisation de leur potentiel et afin de se donner les meilleures chances, les athlètes n'hésitent plus à s’entourer de compétences. L’entraîneur aussi a du évoluer et dépasser sa simple fonction technique pour embrasser un rôle plus large. Avec la professionnalisation et l’accroissement des enjeux, le microcosme sportif s’est complexifié et requiert des qualités managériales nouvelles. Pour aider ses différents acteurs dans leurs tâches, nos auteurs sont allés lorgner du côté de l’entreprise et ces sont demandés en quoi les outils utilisés depuis des années dans ce secteur, pouvaient venir en appui. Dans ce numéro, il sera ainsi question de la notion d’objectif qui précède toute initiative et comment l’outil PESTEL peut venir déblayer le terrain avec de s’engager dans un projet de haut niveau par une analyse simple de l’environnement et ses composantes.

À l’aspiration des sensations

Dans un tout autre style, Frédéric Grappe nous emmène sur le chemin des sensations. Directeur de la performance au sein de l’équipe cycliste de la Groupama-FDJ, il défriche pour nous la littérature et tente d’apporter un éclairage scientifique sur ces impressions qui guident et trompent les sportifs aussi bien à l’entraînement qu’en compétition. En investissant ce champ, Grappe cherche à comprendre comment les sensations de l’athlète peuvent influencer les réponses physiques et psychiques de celui-ci et donc impacter le résultat d’une épreuve. Mieux, il se penche sur la manière de servir de ses émotions pour adapter l’entraînement. Si la performance est une affaire de puissance, de vitesse et de force, elle n'en demeure pas moins sujette aussi à une bonne part de mental. Les sensations se situent à ce carrefour et se présentent comme une donnée à prendre en compte.

Le matériel est également une variable indissociable quand on vise le top niveau mondial. Bien équipé, un athlète aura davantage de chances de dominer son adversaire ou de lutter à armes égales. Dans un sport comme le cyclisme, le travail autour du vélo est primordial avec ce souci de former le meilleur couple homme-machine possible. Que ce soit sur la piste ou sur la route, l’aérodynamisme est une problématique qui concentre de nombreux efforts. Responsable Recherche et Performance à la Fédération française de cyclisme (FFC), Emmanuel Brunet présente le travail effectué par ses équipes et lui-même auprès des coureurs tricolores et notamment les pistards. Un travail minutieux où le moindre détail a été étudié, de l’inclinaison des prolongateurs à la position de la tête, en passant par la forme du casque et la texture des combinaisons. Plus qu’une étude au service du seul cyclisme, Emmanuel Brunet fait état d’une démarche et d’une précision nécessaire à la poursuite des sommets mondiaux.

Dans les eaux de Vergnoux

Ces sommets, Frédéric Vergnoux les côtoient depuis quelques années maintenant. Un temps à la tête de la natation britannique, l’homme s’est posé en Espagne. C’est là de l’autre côté des Pyrénées qu’il a trouvé sa « muse » : Mireia Belmonte. Avec elle, Vergnoux a tout connu et tout conquis jusqu’à la récompense ultime et le titre olympique de sa protégée sur 200 m papillon à Rio en 2016. Dans un long entretien, il nous conte ce parcours et partage ses méthodes. Plus qu’une quête vers l’or, il nous convie dans un voyage exigeant et fondamentalement humain où l’attelage entraîneur-entraîné tient une place centrale.

Comme à chaque numéro, vous retrouverez les travaux du laboratoire de l’INSEP avec deux études de Simon Avrillon et Robin Hager. Sans oublier une rubrique Focus étoffée où en plus de la sélection de livres et de DVD ou vidéos, vous attend une incursion dans l’univers du manga et la manière dont il s’approprie le sport.

Autant de sujets riches et variés qui vous accompagneront en cette fin d’année 2018. Avec de l’avance, Réflexions Sport vous souhaite à toutes et à tous d’excellentes fêtes et vous donne rendez-vous en 2019.

 

Nous suivre