Toyota : nouveau partenaire officiel de l’INSEP

La mobilité a toujours été un sujet de préoccupation pour l’INSEP qui a logiquement souhaité s’associer à Toyota pour imaginer et mettre en œuvre de nouvelles solutions de déplacement au sein et à l’extérieur de son campus. Issu d’une vision commune de lutte contre la pollution atmosphérique, ce nouveau partenariat aura pour objectif de déployer les technologies les plus en pointe en matière de mobilité, et notamment à terme celle de l’hydrogène, source d’énergie propre.

Published on

Le partenariat conclu entre l’INSEP et Toyota est la parfaite illustration d’une détermination commune de s’adapter aux nouveaux modes de vie accessibles à tous nos différents publics (sportifs, équipes d’encadrement et agents) au travers d’activations concrètes :

  • Une expérimentation d’autopartage sera lancée pour les agents de l’INSEP, avec la mise à disposition de véhicules hybrides, et l’accès à l’application dédiée, connectée aux boitiers des véhicules.
  • 4 bornes de recharge électriques seront installées sur le site de l’INSEP, et mises à la disposition du parc de véhicules électriques et hybrides rechargeables Toyota, et permettront également à tous les visiteurs et résidents de recharger leurs véhicules pendant leur visite : voitures individuelles, vélos, trottinettes...
  • Une flotte de véhicules électriques et hybrides rechargeables sera mise à disposition des personnels de l’INSEP, à pile à combustible hydrogène, des véhicules de transport de voyageurs type minibus et des citadines.
  • À terme, une station hydrogène pourrait être installée sur le campus de l’INSEP. Ce projet ambitieux qui nécessite une étude préalable approfondie, permettrait de fournir l’énergie utile pour les véhicules de la flotte, mais aussi pour répondre aux besoins du site et des Franciliens.

 

Ce partenariat est une double nécessité, celle de se réinscrire dans une dynamique sociétale positive et d’engager nos athlètes, qui voyagent à travers le monde pour leur sport pour aller affronter d’autres compétiteurs, vers une éco-mobilité du quotidien  

Ghani Yalouz, directeur général de l’INSEP