• Jours Heures Mins Secs

    Avant les jeux olympiques d'hiver 2018

  • Jours Heures Mins Secs

    Avant les jeux paralympiques d'hiver 2018

Labels Grand INSEP

Présentation des travaux de Benoît Guyot

-A A +A

Benoit Guyot

29 ans – Docteur en Gestion - Université Paris X- Nanterre

 

Thèse : Phénomène d’appropriation des technologies et gestion de la performance sportive

 

Actuellement :

- Responsable Développement produit chez Besport (plateforme digitale)

- Responsable de l’Observatoire du Jeu à la FFR (processus d’analyse du jeu)

- Joueur de rugby amateur (fédérale 1) pour le RC Suresnes.

 

Palmarès :

Clubs : Stade Français – Biarritz Olympique – Stade Rochelais

102 matchs de Top 14 (joueur le plus utilisé en 2012)

29 matchs de Coupe Européenne (vainqueur du Challenge en 2012)

Sélections : Barbarians (Argentine 2015) – France Universitaire (vainqueur du tournoi des VI Nations 2011) – France U20 (vainqueur des VI Nations 2009)

 

Résumé de la thèse : « L’histoire de l’institutionnalisation du rugby en France a entraîné ce sport vers l’établissement d’un ensemble de règles permettant de définir, et donc de rendre possible, la pratique. Ces règles portent essentiellement sur le jeu, l’établissement d’un classement mais aussi le statut des clubs, ainsi que leurs interactions. L’institutionnalisation du rugby s’est effectuée au gré d’importantes mutations que sont la création de fédérations mais aussi, et depuis 1995, le passage au professionnalisme. Après un siècle à s’être fermement opposée à l’idée que le rugby puisse basculer dans l’ère d’une pratique professionnelle, les institutions en place ont finalement cédé face à la pression grandissante des acteurs (médias, sponsors et joueurs). L’enjeu d’une telle mutation est que le rugby puisse enfin être considéré comme une activité économique à part entière.

La professionnalisation a entraîné les acteurs à ne plus considérer l’activité « rugby » de la même manière. Dans le cadre de l’analyse de la stratégie des clubs, la maximisation de la performance, impactant l’institution du classement auquel se rattache le club, est un élément-clé. Autrefois profondément ancré dans l’amateurisme, le rugby est aujourd’hui devenu un environnement dans lequel les moindres détails sont analysés. Les structures sportives se sont adaptées en faisant appel à de nouveaux outils technologiques et à de nouvelles compétences qui rendent possible leur exploitation. Les clubs, dans un souci d’optimisation, ont ainsi progressivement intégré l’utilisation des outils technologiques et l’exploitation des données qui en découlent. Ce travail de thèse tente d’analyser les facteurs d’adoption et d’appropriation des technologies dans le cadre de la performance des clubs du Top14. »

 

Inscriptions: adrien.sedeaud@insep.fr

 

Nous suivre