• Jours Heures Mins Secs

    Avant les jeux olympiques d'hiver 2018

  • Jours Heures Mins Secs

    Avant les jeux paralympiques d'hiver 2018

Labels Grand INSEP

Accord historique sur le sport de haut niveau entre l’INSEP et la Nouvelle-Calédonie

-A A +A

En ce mardi 7 mars 2017,  dans l’enceinte de l’emblématique Maison de la Nouvelle-Calédonie (MNC) située près de l’Opéra Garnier,  un accord historique sur le sport de haut niveau a été signé entre l’INSEP et la Nouvelle Calédonie en présence du Président du Gouvernement de Nouvelle Calédonie, du Président du Comité Territoriale Olympique et Sportif de Nouvelle Calédonie et de nombreuses très hautes personnalités.

M. Philippe GERMAIN, Président du Gouvernement de Nouvelle-Calédonie, M. Jean-Pierre de VINCENZI, Directeur Général de l’Institut National du Sport, de l’Expertise et de la Performance, et M. Charles CALI, Président du Comité Territorial Olympique et Sportif de Nouvelle-Calédonie, ont signé pour la première fois une convention de collaboration en vue de développer les échanges et les coopérations au service de la performance sportive des athlètes ultra-marins.

 

Sous le regard d’un grand nombre de personnalités néo-calédoniennes, citons M. Thierry SANTA, Président du Congrès de Nouvelle Calédonie et M. Eric GAY,  Président de l’association des maires de la Nouvelle Calédonie, mais aussi de sportifs néo calédoniens comme Antoine KOMBOUARE qui avait fait spécialement le déplacement de Guingamp, Sébastien MARQUES et Audric LUCINI jeunes espoirs de triathlon et de squash, entourés de M. Denis MASSEGLIA, Président du Comité National Olympique et Sportif Français, et de M. Thierry REY, représentant les 2 Co-Présidents du Comité de candidature Paris 2024, la signature de cette convention de collaboration  dans la « case symbolique» de la MNC a été et restera un moment unique et très fort, qui marque l’aboutissement d’un véritable processus de rapprochement et d’échanges nourris et très constructifs entre les deux territoires pendant plus de 3 années.

Cette convention très précise se décline autour de huit enjeux majeurs :

  • Permettre aux sportifs néo-calédoniens d’accéder plus facilement au plus haut niveau national ;
  • Mettre en place une « formation continue » de l’encadrement des sportifs de haut niveau de Nouvelle-Calédonie ;
  • Favoriser les échanges d’experts et d’expertises sur la performance de haut niveau ;
  • Faciliter l’accueil bilatéral de délégations ;
  • Mettre en réseau les structures du sport de haut niveau de Nouvelle-Calédonie avec les centres Grand INSEP ;
  • Contribuer aux actions de rayonnement la France dans le domaine des relations internationales sportives, et notamment en faveur de la Francophonie ;
  • Accompagner le Centre International Sport et Expertise (CISE) dans le développement et la gestion de ses ressources ;
  • Favoriser les échanges entre le Centre Médico-Sportif (CMS) de la DJSNC et le Pôle médical de l’INSEP.

Très concrètement, dès cette année, 2 actions sont en cours d’élaboration :

  • une formation dispensée au CISE (Centre International de Sport et d’Expertise), par l’INSEP, au bénéfice des entraîneurs néo calédoniens, mais aussi des pays du Pacifique,  dont le contenu des modules est en cours d’élaboration.
  •  un accueil à l’INSEP de sportifs océaniens qui préparent des compétitions en métropole : ainsi en juin prochain, des haltérophiles du Centre International d’Haltérophilie de Nouméa  viendront à l’INSEP pour préparer et participer aux Championnats de France qui se déroulera à Mont de Marsan.

Le CISE se prépare également à entrer dans le processus de labellisation Grand INSEP et rendra son dossier de candidature dans quelques mois.

 

Lors de cette signature, Philippe GERMAIN a annoncé  « Cette convention de collaboration permettra de renforcer le statut singulier de la Nouvelle Calédonie dans le cadre du sport français en faisant bénéficier nos partenaires d’une véritable porte ouverte sur l’Océanie,  mais aussi d’assoir  notre position auprès de nos voisins du Pacifique dans le cadre de la coopération régionale par la renommée, le savoir-faire, voire la caution scientifique de l’INSEP dans le domaine de l’excellence sportive. »

Charles CALI a déclaré « Aujourd’hui cette signature marque une étape très importante pour le sport néo-calédonien. (…) Cette collaboration avec l’INSEP va permettre au mot Expertise de prendre toute sa dimension. (…) Pour le rayonnement du sport français dans le Pacifique, c’est le point de départ d’une nouvelle collaboration et coopération avec nos voisins qui devrait se traduire très concrètement dès cette année,  tout d’abord par une formation dispensée par l’INSEP aux bénéfices des entraineurs des pays du Pacifique. »

«Cette convention a été construite sur les principes de partage, de mise en valeur réciproque et d’échanges privilégiés pour améliorer la détection, la préparation et l’accompagnement des sportifs de haut niveau calédoniens jusqu’à l’excellence. » a confié Jean-Pierre De VINCENZI.  « Notre feuille de route est maintenant toute tracée. (…) A nous tous de faire en sorte de poursuivre la belle dynamique que nous avons lancée ensemble !»

 

A l’issue de cette signature, le verre de l’amitié a rassemblé tous les participants et les nombreux médias ultra-marins présents, faisant pleinement vivre plus que jamais la devise inscrite sur la façade du Gouvernement de Nouvelle Calédonie « Terre de parole, Terre de partage ».

 

 

 

Crédit photos: Maison de la Nouvelle-Calédonie

Nous suivre