• Jours Heures Mins Secs

    Avant les jeux olympiques d'hiver 2018

  • Jours Heures Mins Secs

    Avant les jeux paralympiques d'hiver 2018

Labels Grand INSEP

Ça swing à l’INSEP !

-A A +A

L’équipe de France de golf dames s’est réunie à l’INSEP le jeudi 8 juin 2017 pour une journée en immersion afin de finaliser sa préparation à l’approche de la pleine saison sur les greens et du Ladies British Open Amateur Championship qui débute aujourd’hui.

 

La période estivale est synonyme de grands rendez-vous internationaux dans la sphère du golf amateur et les joueuses tricolores ont bien l’intention de répondre présentes. Fraîchement réunies depuis la veille, les six golfeuses amateurs de l’équipe de France - Anne-Charlotte Mora, Chloé Salort, Emma Grechi, Manon Mollé, Marion Veysseyre et Mathilda Cappeliez - se sont retrouvées à l’INSEP pour une journée précieuse dans leur ambition commune. A peine plus âgée de 18 ans pour la benjamine du groupe, elles sont toutes issues du Pôle France de Guyancourt mais évoluent pourtant dans des univers bien différents : certaines viennent d’être diplômées d’universités américaines tandis que d’autres passeront leur baccalauréat dans les jours qui viennent. Elles vivent et ne s’entraînent non pas aux quatre coins de la France mais bien du monde ! Le temps est alors compté et le planning des activités intense quand elles se rassemblent, à l’image du programme de cette fin de préparation à l’INSEP.

 

 

Réveillées de bonne heure, les jeunes golfeuses débutent la journée par des exercices de préparation physique pilotée par leur préparateur sur le stade extérieur de l’INSEP où le Pôle France d’athlétisme est déjà à pied d’œuvre. Elles enchaînent ensuite par une session de récupération au centre médical. Et cela leur fait froid dans le dos en cryothérapie corps entier par -110°C… ! Mais les lits à eau massants s’avèrent vite très réconfortants ainsi que la « balnéothérapie », même si nos jeunes golfeuses doivent alterner entre bassin à température agréable et bain à 5°C… Cette matinée n’est pas de tout repos, mais c’est avec le sourire qu’elles enchaînent ces différentes étapes nécessaires à une récupération optimale.

 

Séance de préparation physique pour l'équipe de France dames de golf
 

Ce sont d’ailleurs les mots de leur coach, Patricia Meunier-Lebouc, qui explique que le but de cette journée est « de bénéficier de l’expertise de l’INSEP » pour que ces jeunes golfeuses puissent appréhender les meilleures pratiques en termes de préparation et de récupération « au plus haut niveau ». Une notion désormais plus qu’importante depuis que le golf est devenu discipline olympique.

Le programme de l’après-midi est plus reposant mais non moins enrichissant : « il était important pour ces golfeuses de profiter de l’opportunité d’un tel centre mis à leur disposition et de pouvoir aussi découvrir d’autres sports » selon leur coach. C’est le temps de la découverte et de l’initiation à plusieurs disciplines telles que le tennis de table et le tir à l’arc où les golfeuses peuvent notamment s’essayer au tir à dix mètres avant d’assister à une démonstration de Lucas Daniel (5ème par équipe aux jeux de Rio), à 70 mètres… Un partage sur la concentration et le relâchement fort utile à leur propre discipline.

 

Initiation au Tennis de Table et rencontre avec Lucas Daniel au Pôle France de Tir à l'Arc
 

« C’est la troisième opération de ce type que nous organisons avec la Fédération Française de golf » confie Patrick Birocheau, référent du golf au sein de la MOP (Mission d’Optimisation de la Performance des fédérations olympiques et paralympiques) à l’INSEP. « L’objectif est que ces jeunes joueuses puissent s’imprégner de la culture, du rythme et de l’atmosphère d’un centre d’excellence comme l’INSEP et qu’elles puissent s’en inspirer dans la perspective d’une future participation aux Jeux. C’est aussi une occasion de côtoyer des sportifs d’autres disciplines et de parfaire leur préparation grâce aux nombreux services proposés par notre institut ».

C’est aussi cela que l’équipe de France est venue chercher à l’INSEP, le partage de la connaissance parmi de nombreux sports olympiques, pour « piocher » à droite et à gauche des conseils qui pourront à terme s’avérer gagnants. Et également pour « ouvrir leur horizon et leur état d’esprit » comme le confirme Patricia Meunier-Lebouc. Il est aussi question de venir engranger de la motivation ! Pour ça, rien de tel qu’un tour par la salle de boxe pendant une pleine séance d’entraînement. Car ces jeunes joueuses qui ont aujourd’hui le statut d’amateur » rêvent de « passer pro’ » et l’une des clefs de cette transition est d’avoir une vision à long terme et une parfaite préparation. Soutenue par l’impression de Chloé, golfeuse au Racing, qui juge l’INSEP « très impressionnant et très professionnel », une notion chère à ces dames… qui débutent aujourd’hui le Ladies British Open Amateur Championship (13 au 17 juin au Pyle & Kenfig Golf Club au Pays de Galles), premier gros challenge de la saison avant la sélection pour le championnat d’Europe…

Sur le même sujet : Ladies British Open Amateur, une expérience collective pour les Dames (source FFGOLF)

Nous suivre