• DaysHoursMins Secs

    Before 2016 Olympic Games

  • DaysHoursMins Secs

    Before 2016 Paralympic Games

Labels Grand INSEP

On se bouscule à l'INSEP

-A A +A

Simple coïncidence ou nouvelle preuve de sa renommée mondiale, l’INSEP a accueilli la semaine dernière pas moins de 4 cinq délégations étrangères venues découvrir les installations de l’institut et son comprendre fonctionnement.

Cela a débuté par l’accueil du Pr. Flávio Antônio de Souza Castro, de l’Université de Rio Grande Do Sul (Brésil). Depuis cinq ans, ce professeur est missionné pour faire une étude sur les principaux centres d’entraînement dans le monde afin de proposer au gouvernement brésilien un plan de restructuration du sport de haut niveau dans le pays.

Sa visite à l’INSEP, juste après celle du Centre Olympique de Papendal aux Pays-Bas, avait donc pour objectif de comprendre plus précisément l’organisation et le fonctionnement de l’institut. Après la visite des installations sportives et des échanges avec la Cellule des Relations Internationales, le Brésilien a visité le Département Médical puis le plateau de la recherche, respectivement avec Jean-Robert Filliard et Jean-François Robin.

Il va désormais remettre un rapport au gouvernement brésilien qui devra ensuite définir les nouvelles orientations de son projet au service du sport de haut niveau au Brésil.

Puis dans le cadre du programme d'invitation des personnalités d'avenir du Centre d'analyse, de prévision et de stratégie, le  ministère de l’Europe et des affaires étrangères  (MEAE) a sollicité la cellule des relations internationales en vue de l’organisation d’une visite de l'INSEP pour  Mme Lina ALMAEENA, députée du Royaume d'Arabie Saoudite, membre du Conseil Consultatif (Majlis Shoura, équivalent de l’Assemblée Nationale) et membre active de la Commission Santé.Elle souhaitait recueillir des informations très précises sur les missions, le rôle et le fonctionnement de l’institut.

Mme Lina ALMAEENA est fondatrice et dirigeante de Jeddah United, première entreprise et centre sportif de la région de Djeddah. Créée en 2006, elle a pour objet de promouvoir le sport chez les femmes et les jeunes par l’organisation de formations et de manifestations sportives et ce, dans le respect de la religion et la culture locale. Son objectif est d’entraîner des sportifs saoudiens jusqu’à un niveau olympique.

Mme ALMAEENA est également membre du Comité Directeur pour la promotion de la Jeunesse Saoudienne, du Comité pour les Investissements sportifs de la Chambre de Commerce de Djeddah, ainsi que du Comité des Jeunes Femmes Entrepreneurs du Royaume d’Arabie Saoudite.

En 2014, le magazine Forbes l’a désignée comme l‘une des 200 femmes les plus influentes au Moyen-Orient.

Mme Lina ALMAEENA qui a pratiqué le basket a été impressionnée par la qualité et la diversité des insfrastructures présentes sur le site et souhaite revenir avec une délégation de son pays, qui vit actuellement de grands changements et s'ouvre à l'international.

 

Après avoir participé aux Rencontres Internationales Grands Evénements Sportifs (RIGES) lundi 4 décembre, deux représentants de Côte-d’Ivoire, M. Innocent N’Dry du bureau Business France à Abidjan, et Mme Yevi Diop de l’Office National des Sports, ont profité de leur temps libre pour visiter les installations de l’INSEP.

Quelques jours après la visite du Directeur Général de l’Institut National Jeunesse et Sport de Côte-d’Ivoire, cette nouvelle visite d’une délégation ivoirienne est une étape de plus dans les collaborations entre les deux pays, avant, peut-être, la signature d’une convention dans les tous prochains mois.

 

Pour terminer cette belle semaine, l’INSEP a reçu pour la première fois une délégation du Vietnam composée de huit membres de la commission de la Culture, de l’Education,  de la Jeunesse, de l’Adolescence et de l’Enfance de l’Assemblée Nationale du Vietnam. Conduite par M. Phan Thanh Binh, son Président, la délégation est venue en France pour une session de travail en vue de renforcer les relations d’amitié et de coopération entre les deux pays.  Dans ce cadre,  la délégation a échangé avec la Direction des Sports et a souhaité visiter l’institut sportif parisien.

 

Cette semaine très riche en échanges et en rencontres interculturelles montre bien que la France reste un modèle dans le sport de haut niveau à l’échelle internationale. Aujourd’hui, il n’en fait plus aucun doute, l’INSEP est une terre d’accueil de toutes les nations mais le défi à venir est encore plus grand… Dans six ans, la France doit être prête à recevoir le monde entier pour célébrer les Jeux Olympiques d'une nouvelle dimension.

 

 

Crédits photos : INSEP

Nous suivre